Budget 2022

Budget 2022

Le conseil annonce que le taux de taxation foncière baissera cette année passant de 0,5275 $ du 100 $ d’évaluation à 0,5225 $ (0,4550$ pour la municipalité et 0,0675$ pour les quotes-parts de la MRC de Montcalm) pour l’année 2022 afin de pallier en partie à la forte croissance de l’évaluation des propriétés, à la suite de la publication du nouveau rôle triennal d’évaluation 2022-2023-2024. 

Le conseil municipal a bouclé un budget équilibré lors de la séance extraordinaire du
20 décembre dernier, et ce, malgré l’impact causé par l’inflation et les obligations croissantes des municipalités. Ainsi, le total de dépenses prévues est de
17 200 273 $
, soit 15 024 019 $ en dépenses de fonctionnement et 2 176 254 $ en remboursement de capital et immobilisation : une augmentation de 8,80 %. La baisse du taux de taxation a été permise grâce à une affectation de l’excédent de fonctionnement de
693 216 $
*.

*En 2022, la facturation des quotes-parts de la MRC sera présentée distinctivement.
*La baisse comparativement à 2021 est due à la compensation aux municipalités liée à la COVID-19, aide financière instaurée par le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation aux municipalités. À titre indicatif, l’excédent utilisé en 2019 était de
195 000 $.

RÉPARTITION DE VOS TAXES MUNICIPALES

DÉPENSES INCOMPRESSIBLES

Il est important de préciser que le conseil doit composer avec des frais représentant
13 156 712 $ sur lesquels il n’a pas ou peu de pouvoir d’intervention.

Ces dépenses incompressibles pèsent pour environ les trois quart (76%) du budget global (ce qui inclut par exemple le service de la dette, les assurances, les salaires, le service de police, la collecte des matières résiduelles, l’électricité, le carburant, etc.).

Les frais incompressibles sont chaque année soumis à l’inflation comme tous les biens et services que vous consommez ou utilisez en tant que citoyens.

De plus la municipalité a pris divers engagements contractuels au cours des années générant des dépenses qui doivent être respectées.


RÈGLEMENTS DE SECTEUR
Quant aux règlements de secteur, ceux-ci sont taxés en fonction du remboursement de capital et intérêt au cours de l’année en considération du bassin de taxation établi.

ENTRETIEN DES BÂTIMENTS
En 2022, le nouveau conseil désire mettre de l’emphase sur la préservation, la mise aux normes et l’amélioration de certains de ses bâtiments. Une saine gestion de ses infrastructures permet à la municipalité d’assurer à la population des services améliorés, constants et efficients, réduisant ainsi les coûts à long terme pour une meilleure planification financière.

PARCS ET ESPACES VERTS
L’offre de parcs, espaces verts et plateaux sportifs est de plus en plus diversifiée
avec les 23 emplacements à la disposition des citoyens. De plus, avec le contexte pandémique, une plus grande utilisation des parcs et espaces verts entraîne davantage de besoins d’entretien et de remplacement de matériels. La municipalité a à cœur d’offrir des espaces propres et sécuritaires pour les utilisateurs des différents emplacements.

ENVIRONNEMENT ET HYGIÈNE DU MILIEU
Les obligations du gouvernement du Québec imposées aux municipalités sont grandissantes. La municipalité ne peut pas y déroger si elle veut être admissible à différents programmes de subvention pour son développement et le maintien de ses infrastructures au niveau de l’aqueduc et des égouts.


PLAN TRIENNAL D’IMMOBILISATION
Lors de la même séance, le conseil a également adopté son plan triennal d’immobilisation de l’ordre de 18 508 320$. Ces investissements projetés pour les trois prochaines années sont répartis de la façon suivante :